Chaudière à 1 euro : qui sont les bénéficiaires ?

Chaudière à 1 euro

La chaudière à un euro est un nouveau dispositif d’aide au remplacement de chaudière mis en place par l’Etat au profit des ménages français. Il vise à permettre aux foyers qui utilisent encore des chaudières au fioul comme système de chauffage principal d’acheter une chaudière moins énergivore et plus écologique. Découvrez à travers cet article, si vous êtes concerné ou non par cette aide.

Population cible du dispositif chaudière à 1 euro

Dans le cadre de transition énergétique, le gouvernement a décidé de mettre en place un dispositif offrant la possibilité d’acquérir une chaudière pour seulement 1 euro. Il s’agit d’un dispositif issu du cumul de plusieurs aides déjà existantes pour le changement de chaudière et a exclusivement pour cibles les ménages modestes et très modestes. Ces aides sont notamment la prime CEE Coup de pouce chauffage, le programme Habiter Mieux Agilité de l’ANAH et le crédit d’impôt chaudière pour la transaction énergétique (CITE). Effectivement, pour pouvoir en bénéficier, les revenus des ménages ne doivent pas excéder les plafonds de ressources très modestes au sens des critères de l’Agence National de l’Habitat. Celui-ci encadre la dispensions de ce dispositif d’aide. Les critères d’éligibilité de la chaudière à condensation pour 1 euro sont assez limités, car on estime à un quart de la population française, les bénéficiaires de cette offre. Si vous êtes dubitatif quant à votre sujet sur l’offre de chaudière à 1 euro, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un fournisseur ou vendeur d’énergie signataire de la charte Coup de pouce chauffage comme Ma Chaudière Gratuite. Ce dernier est accessible sur le site www.machaudieregratuite.fr.

Quelles sont les conditions d’éligibilité ?

Pour être éligible à ce dispositif à destination des ménages modestes, il est toutefois nécessaire de remplir certaines conditions, en plus des conditions des revenus. Il faut, tout d’abord, être propriétaire de maison individuelle dépourvue d’une chaudière à condensation ou d’une chaudière à granulés. Il doit s’engager à continuer d’occuper l’habitation au moins 6 ans après les travaux. Les locataires sont tout simplement hors de la cible concernée par les aides de l’ANAH. Il est aussi exigé que la chaudière destinée à être remplacée soit une chaudière fioul ou une chaudière à gaz ancien modèle ou toute autre chaudière fonctionnant avec une énergie fossile comme le charbon. Le nouvel équipement de chauffage doit être de très hautes performances énergétiques et écologiques. C’est —à dire, la prime ne couvre que l’achat et l’installation des chaudières à granules ou des systèmes de chauffage à énergie renouvelable (chaudière à gaz condensation, pompe à chaleur, système à énergie solaire…). Par ailleurs, cette aide pour le remplacement de chaudière concerne les anciens dispositifs utilisés plus de 15 ans. Si vous répondez à l’ensemble de ces critères, vous pourrez alors bénéficier de l’offre chaudière à un euro.

Quelles sont les démarches à faire pour obtenir la prime ?

Les démarches à effectuer pour bénéficier du programme de la chaudière à un euro ont été simplifiées grâce à la contribution des fournisseurs d’énergie et celles des autres acteurs du dispositif. En effet, après avoir vous assurer dans un premier temps que vous rempliassiez tous les critères d’éligibilité demandés, vous devez vous adresser à un fournisseur d’énergie qui présente l’offre chaudière à 1 euro. Ce dernier assurera la prise en charge de l’ensemble des démarches administratives pour vous faciliter les tâches. Il fera non seulement les demandes d’aide à votre place, mais aussi des avances de trésorerie sans aucune avance de frais de votre part. Le montant de la prime CEE coup de pouce et du programme Habiter Mieux Agilité de l’ANAH collecté par le professionnel à votre nom seront directement déduits du devis d’installation chaudière à granule ou de la pompe à chaleur. Attention, le prestataire chauffagiste que vous engageriez pour les travaux doit être agréé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). En outre, la facture de pose du nouveau système de chauffage doit informer la désinstallation de la vieille chaudière ainsi que le modèle et marque de la nouvelle chaudière.