Quel est le prix réel d’un panneau solaire ?

panneau solaire

Depuis des années, l’installation des panneaux solaires se fait courante. Avez-vous décidé de passer de l’énergie des réseaux à celle du soleil ? Une idée qui peut vous amener à économiser peut-être pas encore dans l’actualité, mais cela viendra. Reste à savoir les dépenses à effectuer durant toutes les opérations ainsi que les bons matériaux à utiliser. Alors voici quelques informations pour vous aider pendant votre projet.

Concernant le panneau solaire, que faut-il savoir ?

Il est question ici d’un appareil exposé au soleil ayant la capacité de convertir ses rayons en énergie électrique. L’assemblage de plusieurs cellules solaires forme ce panneau. L’une de ces cellules comprend une fine plaque portant à la fois une charge positive et négative. Il existe deux sortes de panneaux solaire : thermique et photovoltaïque ou photo-électrique. Le panneau solaire thermique capte les rayons du soleil et le transforme en chaleur, pratique pour l’eau chaude sanitaire ou une piscine chaude. 1 m² de ce panneau vaut entre 130 à 200 euros si 2 m² sont suffisants pour chauffer une piscine de 30 m3, équivalant à presque 300 litres d’eau. Le panneau solaire photovoltaïque est spécialisé pour convertir immédiatement la lumière du soleil en courant électrique. Une conversion assurée par l’action des cellules photovoltaïques de base silicium. Pour son prix, 1 m² vaut entre 200 à 300 euros. Bien évidemment, c’est la présence du silicium qui le rend coûteux. Ensuite, il y a 3 types de cellules photovoltaïques à savoir les cellules monocristallines, cellules amorphes et cellules polycristallines. La puissance de chaque cellule dépend de la qualité du silicium. Pour obtenir plus d’informations sur le prix, veuillez visiter le site prix panneau solaire

La somme à payer pour l’installation

Pour connaître les dépenses que vous devez effectuer, précisez vos exigences après avoir pris en compte les critères favorables à vos moyens. Par exemple, la surface où poser le panneau est-elle suffisante pour atteindre l’intensité dont vous désirez ? Concernant les modules solaires, en moyenne, une famille a besoin d’à peu près 3.500 kWh l’année. Or, le changement climatique ne permet pas au rendement de fonctionner qu’à 85 % de sa capacité. Il vous faudra donc prévoir d’utiliser plus de panneaux que prévu. Prévoyez pas moins de 9.000 euros, pour une stabilisation d’énergie annuelle à 4.100 Wh. Pour ce qui est des accessoires de fixation ; les appareils sont placés pièces par pièce, et comme ils sont souvent situés sur la toiture, les matières comme l’aluminium et l’inox sont les plus appropriées pour cette opération. Le tout peut coûter 400 euros avec l’intervention d’un installateur et 150 euros si vous faites le travail vous-même. Un onduleur est indispensable à l’installation des panneaux solaires photovoltaïque. Passant par ce boîtier, le courant devient alternatif. Il vaut entre 1.300 et 2.000 euros. Mais sa durabilité ne se limite qu’à la moitié du panneau (qui dure 20 ans) donc, prévoyez l’achat de deux boîtiers. Vous avez besoin des câbles de raccordement valant 250 euros ainsi qu’un compteur à injection qui est souvent gratuit. N’oubliez pas le système électrique ; 300 euros environ et surtout les taxes de la main-d’œuvre : 2.500 euros, en moyenne.

Quelques conseils pour que cette installation vous soit bénéfique

En sachant quel montant consommer, la rentabilité peut facilement être calculée. Y compris la somme d’entretien chaque année : les accessoires, les câbles, le boîtier de l’onduleur à échanger après 10 ans de fonctionnalité. Ensuite, ne vous précipitez pas à vouloir installer plusieurs panneaux solaires photovoltaïques à la fois. Soyez objectif en calculant bien vos dépenses, cela vous est utile. Vous ne constaterez les bénéfices qu’à partir de 8 à 10 années après l’installation. Vous commencerez à économiser plus ou moins 800 euros l’année. Toutefois, se munir d’une installation photovoltaïque de qualité, bien montée vous avantagerait en matière de rentabilité, vous prendrez du temps à récupérer votre investissement de près de 10.000 euros. Cherchez juste le rendement idéal qualité/prix. Choisissez un bon installateur ; les panneaux solaires photovoltaïques, comme bien des technologies, intéressent un grand nombre de personnes qui se font souvent tromper plus tard. Attention, n’hésitez pas à faire l’installation au sol si jamais vous constatez que votre charpente ne pourrait pas supporter les travaux. Cela vous épargnera des dépenses supplémentaires.

Des financements peuvent intervenir en cas de besoin

Bien sûr, se faire le plaisir d’utiliser les énergies solaires requiert un investissement important. Toutefois, des aides venant d’une agence, d’une organisation ou bien d’une entreprise peuvent aider à régresser le prix initial des installations. Il y en a, par exemple, qui font baisser la TVA de 10 à 15 %. En effet, chaque financement exige des conditions, certains ne permettent d’effectuer le travail que par des professionnels certifiés RGE qualifiés QualiPV. Par ailleurs, si vous assurez bien le compte de votre rentabilité, vous pourrez, sur le long terme, faire l’installation des panneaux solaires à 8.000 euros dans des conditions photovoltaïques favorables et en une vingtaine d’années vous réaliserez des économies de plus ou moins 20.000 euros. Libre à vous d’accepter les aides financières ou non. En fin de compte, cette technologie d’exploitation solaire génère d’énormes économies, avec ou sans financement. Mais aussi, son utilisation mène à un acte écologique, oui, car ces panneaux annulent l’émission des CO2.