Régulation de la consommation énergétique : quels sont les avantages du calorifugeage ?

calorifugeage

Bien souvent, tout un chacun a tendance à méconnaître le calorifugeage comme moyen direct de diminuer sa facture énergétique . Or, à l’image des autres formes d’isolation de votre habitation, celle portée à vos canalisations peut s’avérer bénéfique en matière d’économie d’énergie sur votre facture. En outre, il apparaîtra qu’en matière de calorifugeage, tout un panel d’aides en amont, sur le montant de vos matériaux ou encore en terme de primes s’ouvriront à vous. Dès lors, il semble intéressant de prendre le temps de se pencher sur cette isolation des conduites du réseau de chaleur de votre logement de façon à pouvoir réaliser des économies d’énergies tout en évaluant vos droits à des primes ou avantages existants.

Le calorifugeage c’est quoi ?

Le calorifugeage consiste à installer des gaines ou des coquilles dans les canalisations élaborées à partir d’isolants thermiques tels que la laine de roche – extraite du basalte – ou de verre. Il est également possible d’isoler vos canalisations grâce à d’autres isolants que la matière minérale, pensez à la matière plastique sous forme de mousse, ou des revêtements comme l’armacal faisant office de pare vapeur. N’hésitez pas à visitez le site moncalorifugeagegratuit.fr/ pour avoir des informations exhaustives.

Par exemple, il apparaît important de savoir qu’une réglementation en vigueur nommée RT 2012 chapeaute l’ensemble des travaux de construction de bâtiments neufs : le calorifugeage entre dans cette réglementation. Après le diagnostic de performance énergétique qui vous renseigne sur la performance énergétique du bâtiment, chaque propriétaire alors informé doit s’assurer s’il le faut de se mettre en conformité avec les normes d’efficacité énergétique (comme la norme ISO 14001).

Pourquoi choisir le calorifugeage ?

Dès lors, il apparaît crucial de faire ces démarches de diagnostic afin de faire intervenir des travaux de calorifugeage si votre performance énergétique est quelque peu défaillante. Carlorifuger représente alors un remède efficace dans le but s’isoler votre habitation. Tout le réseau de chaleur de votre maison est alors concerné : des tuyaux conducteurs d’eau chaude jusqu’aux autres fluides colporteurs en passant par la vapeur d’eau. Ces travaux s’avèrent notamment très pertinent lorsque vous possédez un vide sanitaire non chauffé et que les canalisations se retrouvent donc dans ce lieu refroidi. De manière générale, le calorifugeage est requis également lorsque votre réseau de chaleur est éloigné de votre chaudière. En effet, un phénomène évident de déperdition de chaleur se produit lorsque vos canalisations traversent ce sous-sol non chauffé. Dès lors, le calorifugeage permet de diminuer par 6 ces déperditions de chaleur et donc de vous faire gagner en consommation énergétique. Parfois, il est même possible d’économiser jusqu’à 10% sur votre facture d’électricité. Enfin, grâce au calorifugeage, il est prouvé que vos canalisations dès lors isolées bénéficient également d’une protection mécanique optimisée.

Aides et avantages du calorifugeage

D’autre part, si vous envisagez des travaux de rénovation énergétique, il est bon de rappeler combien vous avez la possibilité de bénéficier d’aides multiples jusqu’au 31 décembre 2018 : la Prime énergie, aides de l’ANAH, TVA à 5,5%, écot-prêt à taux zéro ainsi qu’au Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE).

  • La Prime énergie existe pour inciter les fournisseurs à faire connaître auprès des consommateurs les possibilités de travaux contribuant à l’amélioration de la performance énergétique de leur habitation. Ainsi, vous pouvez prétendre un chèque travaux à l’issu de la rénovation dans le cas où la demande aura été faite préalablement. Cela, dans le cadre descertificats d’économies d’énergies .
  • Plafonnée à 20 000 euros, l’aide de l’Agence nationale de l’habitat – ANAH – peut intervenir dans le cadre notamment de son programme « habiter mieux ».
  • Pour les matériaux utilisés directement pour les travaux d’isolation vous pouvez bénéficier d’une TVA à taux réduit de 5,5%.
  • Vous avez également la possibilité de vous voir attribuer un éco-prêt à taux zéro pour financer vos travaux de calorifugeage.
  • Enfin, le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique à taux unique de 30 % se décline sous la forme suivante selon votre situation. Pour les personnes veuves, divorcées ou célibataire les dépenses éligibles sont plafonnées à 8000 euros, à 16 000 euros pour les couples mariés ou les pacsés, soumis à une imposition commune. Dans le cas d’enfant à charge ou de personne invalide, ces plafonds sont majorés de 400 euros.