Guide en ligne sur l’installation de pompe à chaleur

pompe à chaleur

Il faut comprendre le fonctionnement d’une pompe à chaleur avant de parler de son installation. Ce système de chauffage retire des calories énergétiques dans le milieu naturel : l’air, le sol, l’eau. Il va les chauffer puis les restituer dans l’habitation ou dans le système d’eau chaude sanitaire. Pour ce faire, l’énergie prélevée est montée en température. Il y a trois catégories de PAC : la PAC aérothermique, la PAC géothermique, la PAC hydrothermique. Ce qu’il faut savoir pour installer ce système de chauffage.

Guide pour installer une PAC

L’installation d’une pompe à chaleur se fait en trois étapes. Premièrement, il faut d’abord déterminer son emplacement. Selon le type de l’appareil, vous devrez l’installer là où le rendement est le plus élevé. Plusieurs critères entrent en jeu dans le processus de l’installation du système et vont modifier la nature des travaux à effectuer. La deuxième étape consiste à connecter le circuit de chauffage qui sera testé pour vérifier le fonctionnement du système.

Enfin, la dernière étape concerne l’esthétisme. Il faut rendre l’installation de la pompe plus discrète en la dissimulant derrière un rideau ou en l’intégrant dans un placard. Vous trouvez un Guide pompe a chaleur en ligne pour l’installation du système et pour une bonne isolation du logement en faisant appel à un professionnel ou en visitant un site spécialisé dans l’installation de PAC. Contacter un installateur pour l’exécution de ces travaux, car une pompe à chaleur mal installée représente un risque de fuite de liquide. Comme le coût de l’appareil est élevé, il faut bien réfléchir à la manière de rentabiliser cet investissement.

Faire appel à un installateur qualifié

L’installation d’une pompe à chaleur demande de compétences et de savoir-faire. Seule l’installation d’une pompe à chaleur air/air ne demande pas de gros travaux, mais nécessite quand même l’intervention d’un professionnel. Il faut faire appel à un installateur qualifié qui évaluera le type de système de chauffage adapté à vos besoins. Le recours à un professionnel n’est pas obligatoire, toutefois il est vivement conseillé.

Tout d’abord, il est le seul à avoir de l’expérience et des compétences nécessaires pour mettre au point la mise en place en effectuant les réglages nécessaires. Ensuite si l’installation de votre pompe à chaleur n’est pas effectuée par un professionnel agréé, vous n’obtiendrez pas des aides financières de l’État ou de collectivités territoriales. L’installateur doit être en possession d’une attestation d’aptitude. Demandez des devis auprès des artisans pour faire une comparaison de prix pour bénéficier des prix d’installation plus avantageux.

Aides financières pour l’installation d’une pompe à chaleur

Pour encourager les Français à doter leur habitation de système de chauffage qui ne consomment pas beaucoup d’énergie, le gouvernement et certains organismes ont mis en place des aides financières sous forme de primes, de crédit ou de réduction de prix. Dans le cas où vous installeriez votre pompe à chaleur dans le cadre d’une réhabilitation de l’énergie, vous pouvez jouir de la prime MaPrimeRénov’ ou de la prime proposée par l’ANAH. Seules les pompes à chaleur air/eau sont éligibles à la prime MaPrimeRénov’.

Si l’entreprise qui vend la pompe à chaleur est en même temps celle qui fait son installation, le tarif de la pompe et son installation ainsi que tous travaux permettant d’optimiser la performance énergétique de votre habitat sont éligibles à la TVA à taux réduit de 5.5%. L’ANAH octroie une prime jusqu’à 900 € pour une PAC air/eau et 1 800 € pour une PAC à capteurs sous-sol. Pour la fourniture et l’installation de pompe à chaleur air/eau et air/air, l’écoprêt à taux zéro est à octroyer sous condition. Certaines communes ou régions délivrent des aides locales supplémentaires.